J’ai acheté mon mousseur à lait, je vous raconte

Après avoir dégusté un voluptueux café au lait mousseux suite à l’invitation d’un ami, j’ai été ensuite estomaquée du coût de ce cappuccino.

J’ai donc décidé de me lancer dans l’achat d’un mousseur à lait pour poursuivre l’expérience chez moi. Ne sachant rien de cet appareil, il m’a fallu faire des recherches et voici le point de mon aventure. 

Le choix du modèle

J’ai appris qu’il existe deux modèles de mousseur à lait : le mousseur manuel et le mousseur électrique. Le modèle manuel utilise des piles tandis que le modèle électrique fonctionne au courant électrique.

Le mousseur manuel ne sert qu’à mousser le lait, contrairement au modèle électrique qui, en plus, chauffe le lait. Au vue de ce détail, j’ai donc préféré fait le choix d’un mousseur électrique pour l’efficacité.

La puissance de l’appareil

En termes d’efficacité, le mousseur électrique semble largement en tête. Estimée en watts, la puissance détermine aussi l’intensité et la rapidité du chauffage. En d’autres termes, plus l’appareil est puissant, plus vite il chauffe le lait.

Toutefois, le plus important dans l’histoire est qu’un mousseur puissant aura tendance à produire une mousse plus onctueuse. Ce qui n’était pas mal en soi. La plupart des mousseurs électriques font entre 250 et 500 watts selon qu’ils soient filaires ou pas. Un modèle moyen de 350 Watts avec fil me suffisait largement.

mousseur lait comparatif

La capacité du mousseur

Un mousseur électrique, dans la présentation, ressemble beaucoup à un chauffe-eau. La cuve qui contient le lait pendant le moussage est d’une capacité relative. Entre 350 ml jusqu’à 1 L, les choix sont variés.

Je me suis pris un appareil de 0.9 litres. Assez grand pour moi tout seul, mais surtout pour les fois où je recevrai de la visite. Il vaut mieux un appareil trop grand que trop petit.

Le design

Là aussi, les choix étaient assez vastes. La quasi-totalité des appareils sur lesquels je suis tombé était en aluminium et en plastique, avec des tons gris et noirs. Quelques rares modèles étaient en verre. J’ai tout de suite su que je devais bannir le verre à cause de ma maladresse.

J’espere avoir pu vous aider avec ma propre expérience.

Si vous désirez plus de lecture, alors je vous propose de venir consulter mon dernier article ici.