Comment avoir un sommeil récupérateur ?

Que vous soyez un petit ou un gros dormeur, vos heures de sommeil sont importantes. Le corps peut recharger ses batteries et récupérer de la longue journée.
Quand on voit comment le corps réagit après une mauvaise nuit de sommeil (anxiété, mauvaise humeur, fatigue, problèmes de mémoire…), on comprend pourquoi il est indispensable d’avoir un sommeil récupérateur au cours de la nuit.

Le sommeil récupérateur est la phase du sommeil qui permet au corps de se régénérer après les efforts de la journée. Plus il est profond, et donc réparateur, mieux l’organisme se porte.

Si vous avez des troubles de sommeil, vous sentez irritable au réveil, ou somnolez au cours de la journée, voici comment retrouver un bon sommeil récupérateur.

Réapprendre à connaitre son corps et l’écouter

Le corps a un rythme précis, propre à chacun et qui peut se retrouver bouleversé selon les divers changements dans la vie courante. Il faut donc, que vous soyez plus à l’écoute de ses besoins et surtout aller au lit quand il vous le demande : paupières lourdes, somnolence, léger engourdissement, allez hop au lit !

gros dodo

Avoir une heure de coucher précise

Il ne faut pas, sous prétexte d’un dossier urgent à boucler ou d’un emploi du temps trop chargé, déplacer sans arrêt, l’heure du coucher. Votre cycle de sommeil en sera automatiquement déréglé.

Faire de sa chambre son petit cocon

Peu ou pas de lumière, pas de bruits, un matelas et des oreillers adaptés aux besoins de votre corps, la chambre devient votre petit sanctuaire dédié au repos.

Faire du sport en journée et manger léger au dîner

Déstresser en effectuant une activité physique au moins trois heures avant d’aller au lit, et manger léger le soir pour ne pas trop solliciter l’organisme lors d’une digestion nocturne longue et laborieuse.

Et pour manger léger voilà quinze plats légers pour le répas du soir !

Limiter la consommation d’alcool, cigarettes et éviter les écrans

gros dodo

Toutes les substances excitantes (alcool, caféine, cigarettes…) sont à bannir, déjà quelques heures avant le coucher. Surtout, éviter de rester plongé dans son smartphone (ordinateur ou télévision) : cela stimule plus le système nerveux et empêche le cerveau de libérer la mélatonine qui nous permet de nous endormir.

Lire aussi

Comment gagner de la place dans sa maison grâce au lit mezzanine