aide soignante 3

Comment devenir infirmière scolaire ?

Le métier d’infirmière scolaire ou infirmière de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, est un métier partagé entre soins, écoute et prévention. L’infirmière scolaire est un fonctionnaire d’Etat qui exerce dans un établissement scolaire. Elle évolue donc dans un environnement fréquenté en majorité par des jeunes, et doit composer avec une hiérarchie régulièrement installée au sein de cet établissement.

Pour accéder au métier d’infirmière scolaire, il faut au préalable réussir un concours. Et pour être autorisé à se présenter au concours, certaines conditions sont à prendre en compte.

Voici un très bon site sur le concours as.

Les conditions pour participer au concours

Le concours d’accès au métier d’infirmière scolaire est aussi ouvert aux personnes ressortissantes d’un autre Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen. En effet, les candidats doivent remplir les conditions générales fixées par la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligation des fonctionnaires. En dehors de la condition de nationalité pour participer au concours, les candidats doivent :

  • Jouir de leurs droits civiques ;

  • Ne pas avoir de mention incompatible avec l’exercice de la fonction, au bulletin n°2 de leur casier judiciaire (ou autre support) ;

  • Se trouver en position régulière au regard du code du service national de l’Etat dont ils relèvent ; et

  • Remplir les conditions d’aptitude physique pour l’exercice de leur fonction.

Vous avez sans doute déjà compris qu’aucune limite d’âge n’est fixée.

Par ailleurs, au moment de passer les épreuves, il est exigé que les candidats soient titulaires :

  • du diplôme d’Etat d’infirmier(e) ou d’autres diplômes comme des certificats ou titres mentionnés à l’article L.474-1 du code de la santé publique ;

  • du diplôme d’Etat d’infirmier(e) du secteur psychiatrique ; et

  • de l’autorisation d’exercer définitivement la profession sans limitation et uniquement dans les services des administrations de l’Etat.

En outre, avant validation de la candidature, les dossiers doivent comporter obligatoirement :

  • une copie des titres et diplômes acquis ;

  • l’attestation d’inscription au Conseil de l’Ordre infirmier ; et

  • un CV soigneusement présenté et détaillé.

à Voir aussi : Wikipédia aide soignante

Les conditions d’admissions

Le concours se déroule en 2 phases : une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. En d’autres termes, c’est le succès constaté à l’épreuve écrite qui donne accès à l’épreuve finale d’admission.

L’épreuve d’admissibilité dure 3 heures et est notée sur 20. Elle porte généralement sur une série de questions auxquelles le candidat est invité à apporter des réponses. Les questions posées concernent essentiellement leur mission en tant qu’infirmière du ministère chargé de l’Education nationale. D’autres questions encore qui portent sur les matières figurant au programme fixé, peuvent aussi être abordées.

L’oral d’admission n’est passé qu’une fois que le candidat a été déclaré admissible. Il consiste en un entretien du candidat avec le jury. Cet exercice débute par un exposé du candidat sur sa formation ou sur son expérience professionnelle, et dure environ 10 minutes. L’exposé est suivi d’une discussion avec le jury, au terme de laquelle le candidat est jugé en fonction de ses aptitudes linguistiques et de sa capacité à exercer sa profession, au regard des missions dévolues aux infirmier(e)s du ministère chargé de l’éducation nationale.

Le candidat est déclaré admis par décision du jury, au cas où sa note est égale ou supérieure à 10/20.

à Voir aussi : décapeur thermique