chaussure de securite femme pas cher

Quelles sont les normes pour une chaussure de sécurité ?

Pour certains employés, le port des chaussures de sécurité sur leur lieu de travail n’est pas une obligation. Ils préfèrent les laisser au fond de leurs placards, car pour eux elles ne sont d’aucune utilité. Or les chaussures de sécurité sont régies par des normes bien établies. Quelles sont donc ces normes ?

Article supplémentaire disponible sur, https://www.laprovence.com/article/economie/5748247/delta-plus-protege-de-la-tete-aux-pieds.html

Les normes basiques

Il existe aujourd’hui plusieurs normes sur les chaussures de sécurité. Les normes basiques sont retrouvées à travers la norme EN ISO 20345. Au nombre de ces basiques, figurent :

La norme S1

Cette norme est relative aux chaussures de sécurité destinées pour une utilisation courante. Ces dernières sont très souvent utilisées pour la réalisation des travaux d’intérieurs. Celles-ci présentent une semelle antistatique, raison pour laquelle elles résistent parfaitement aux huiles minérales, aux hydrocarbures et aux chocs.

La norme S1P

Les chaussures qui sont préconisées par cette norme sont identiques à celles indiquées dans la norme S1 à la seule différence que celles-ci présentent une semelle qui protègent des perforations.

La norme S2

À travers cette norme, vous devez retenir que les chaussures de sécurité doivent être imperméables. Similaires aux chaussures de la norme S1, les chaussures de la norme S2 présentent la particularité d’être utilisées tant pour l’exécution des tâches extérieures que d’intérieurs.

La norme S3

La norme S3 s’identifie bien à la précédente. Toutefois, la seule différence est que la chaussure préconisée ici doit présenter une semelle anti-perforation.

à Consulter aussi, Les différents tapis de sol et leur usage

Les normes adjointes

Hormis les normes basiques sur les chaussures de sécurité, il existe également des normes adjointes. Ces normes mettent à la disposition de tout travailleur des chaussures de sécurité adéquates et confortables. On pourrait citer :

La norme WRU

Cette norme est relative aux chaussures de sécurité dotées de tige hydrofuge. Cela voudrait donc dire que ces chaussures sont dotées d’une tige qui les protège de l’humidité. Cette norme est adjointe aux normes S3 et S2.

La norme A

La norme A est relative aux chaussures de sécurité antistatiques. Ces chaussures empêchent la formation de l’électricité statique. C’est pour cette raison que la présente norme est adjointe aux normes S3, S2, S1P et S1.

La norme FO

La norme FO est relative aux chaussures de sécurité qui assurent la sécurité de celui qui les porte face à un hydrocarbure.

La norme P

La norme P exige qu’une chaussure de sécurité soit équipée d’une semelle qui protège l’utilisateur de la perforation. La semelle de cette dernière doit être fabriquée dans un matériau qui protège de la perforation comme l’acier. Cette dernière est adjointe aux normes S3 et S1P.

Les normes CI et HI

Ces deux normes sont des opposées. Si la norme CI est relative aux chaussures de sécurité présentant une isolation au froid, celle HI quant à elle concerne les chaussures de sécurité qui dispose d’une isolation face à la chaleur.

La norme HRO

La norme HRO est relative aux chaussures de sécurité qui sont dotées d’une semelle très résistante dès qu’elles se mettent au contact de la chaleur.

La norme E

Cette norme stipule que la chaussure de sécurité doit absorber, au niveau de son talon, toute sorte de chocs. Elle est adjointe aux normes S1P, S1, S3 et S2.

N’hésitez pas à venir consulter nôtre site comparatif pour plus d’informations.