parc bebe

Utilité d’un parc bébé

Ça y est. Bébé commence ses premiers pas. Son champ d’action s’est élargi et ses escapades dans la maison vous inquiètent surtout quand vous ne pouvez pas garder un œil sur lui. Un parc bébé, c’est la solution.

La sécurité de bébé

Quand vous êtes une jeune maman, que vous en êtes encore à vous familiarisé à votre nouvelle vie, entre les couches, les biberons, le ménage, ce n’est pas toujours évident de garder constamment un œil sur votre enfant. Il apprend à connaitre le monde qui l’entoure ainsi que les objets de son quotidien. Mais bébé n’a pas forcément conscience des dangers. Les objets pointus, les appareils électroménagers, les prises électriques, voilà autant de choses qui pourraient être à l’origine d’un accident. Pendant ces moments où vous êtes débordées et que vous devez vous assurer que votre bout de chou ne court pas de danger, le parc bébé est une option indéniable. Surtout lorsqu’il est doté de pieds à roulettes, le parc vous permet de déplacer votre enfant pendant qu’il joue à mesure que vous changez de pièce.

L’épanouissement de votre bébé

Entre ceux qui prônent l’utilité d’un parc bébé et ses détracteurs qui le considèrent comme une prison ou un inhibiteur d’intelligence, il faut faire la part des choses. Au-delà toutes les controverses qui entourent l’utilité d’un parc, il y a la réalité. Le parc restreint certes le champ d’action de l’enfant. C’est là l’occasion un moyen de lui donner des limites. Il comprend à partir de là le sens de l’espace personnel. En même temps, il se crée un monde à lui où il joue et s’épanouit. C’est aussi l’occasion s’exercer à la marche en apprenant dans une aire protégée et exempt de tout danger pour lui.
Bien entendu, il n’est pas question pour vous de laisser votre enfant passer le clair de son temps dans un parc. Son séjour à l’intérieur d’un parc ne doit pas dépasser au pire quelques heures par jour. Le parc ne doit pas être considéré comme un débarras, mais comme une aide quand vous êtes trop occupé pour surveiller votre enfant.

D’autres articles à lire ici et ici