Les aides contre le tabac apportées par les Assurances maladies

Il est possible d’arrêter de fumer grâce à l’aide de votre Assurance maladie. Si vous achetez un paquet de cigarettes par jour, vous dépenserez environ 2000 euros en une année. Comparée à la somme que vous devez dépenser pour les patchs anti-tabac, ce montant destiné aux cigarettes est exorbitant. Il est alors conseillé d’utiliser votre assurance maladie pour vous aider à réussir votre sevrage. Mais pour être remboursé, il faut que les substituts nicotines que vous allez prendre soient prescrits par un médecin. Il est aussi important de savoir que les kinésithérapeutes, les chirurgiens-dentistes et les infirmiers peuvent prescrire les substituts nicotiniques.

La prise en charge des substituts nicotiniques

Les substances nicotiniques sont prises en charge par l’assurance maladie. Depuis l’année dernière, on a remplacé le forfait annuel de 150 euros par une prise en charge ayant les mêmes conditions que les médicaments. Il est à noter que certains des substituts nicotiniques ne sont pas remboursés. Seuls ceux qui figurent dans la liste des TNS seront pris en charge par l’assurance maladie. Par ailleurs, l’ordonnance médicale ne doit comporter aucun autre médicament à part les substituts nicotiniques.

Source

Le remboursement des substituts nicotiniques

Depuis un certain temps, ces substances appartiennent à la liste des TSN bénéficiant de  remboursement. Comme les médicaments, la hauteur de ce remboursement est à 65%. A l’heure actuelle, les patchs à la nicotine et les gommes à mâcher sont les seuls à être remboursés par la Sécurité Sociale.

Liste des gommes à mâcher et patchs remboursés

  • Les gommes à mâcher : Nicotine EG Fruit 2mg et 4mg sans sucre, Nicotine EG Menthe 2mg et 4mg sans sucre, Nicotinell Menthe 1mg et Nicotinell Menthe 2mg.
  • Les patchs : NicoretteSkin 10mg/16 heures, NicoretteSkin 15mg/16 heures, NicoretteSkin 25mg/16 heures, Nicotinell TTS 7mg/24h, Nicotinell TTS 14mg/24h, Nicotinell TTS 21mg/24h.

N’oubliez pas de souscrire à une mutuelle santé pour que les 35% non pris en charge par l’assurance santé vous soient quand même retournés. En effet, si vous avez payé un substitut nicotinique de 28,55 euros, l’assurance rembourse 18,55 euros. Le ticket modérateur sera pris en charge par la complémentaire santé à 95%. Ainsi, vous reverrez encore vos 9,50 euros. Bref, un sevrage réussi dépend de tous les efforts que vous allez entreprendre.

Lire : Quelle lampe à lave choisir ?/Que dire sur la tondeuse hélicoïdale ? / Utilité d’une longue vue